Vous lisez actuellement les articles publié le janvier 30th, 2011

Page 1 de 1

NOLWENN OU NOLWENN…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis
de la nationalisation des banques et du coco paimpolais réunis,
bonjour !


Nous
voici le 30 janvier de l’an 2011 et nos amis républicains dans leur
calendrier avaient dédié ce jour à l’hellébore. Le noir appelé
aussi rose de Noël tient son appellation d’une jolie légende que je
m’en vais vous conter ici.

Depuis le Moyen âge la fleur est
placée dans certaines crèches. Elle symbolise la pureté et
rappelle la légende à l’origine du nom de rose de Noël : la
nuit de la naissance du petit Jésus, Madelon, une bergère gardant
ses moutons, voit une caravane de bergers et Rois Mages traverser son
champ enneigé pour aller offrir leurs cadeaux au nouveau-né (c’était pas le Paris-Dakar).
N’ayant rien à offrir, elle se met à pleurer. Un ange voit ses
larmes sur la neige, les effleure et fait éclore son cadeau, une
fleur blanche ombrée de rose : la rose de Noël.

Au Moyen Âge, la plante
s’appelait aussi aliboron, terme de l’ancien français issu lui-même
du grec elleboros, folie. Considérée comme un remède
universel contre la folie dès l’Antiquité, aliboron a pu être
associé au nom de maistre pour désigner le médecin, puis le savant
et enfin l’âne ou le « maître Aliboron », personnage
ridicule car se mêlant de tout. C’est un peu le rôle du blogueur
des temps modernes que de vouloir assaisonner de son grain de sel
l’actualité.

Tiens, à ce propos, je lis dans
mon quotidien préféré que icelui organise pour la huitième fois
le grand prix du disque censé récompenser le meilleur album ayant
un lien avec la Bretagne. Vous l’aviez compris, le prix du disque ne signifie pas que l’on va s’occuper de faire baisser le coût de la galette à la FNAC.Le résultat sera connu en février. Et
selon vous qui aura le bonheur de succéder à Miossec, les frères
Morvan ou Red Cardell ? Sera-ce Nolwenn Korbell ou Nolwenn Leroy, Les
ramoneurs de menhirs ou Merzhin… A gauche la pochette de disque de Nolwenn Korbell qui me fait souvenir que j’ai tenu cette enfant sur les genoux quand elle était bébé; son papa, Hervé, voulant à tout prix me faire entendre le breton tel qu’on le parle et sa maman, Andréa, m’initier aux mystères de la gavotte des montagnes…Aujourd’hui, euh, c’est elle qui voit !

Le règlement voulant que ce soit
notre amie l’opinion publique qui vote via internet, j’ai comme
l’impression qu’elle va préférer le réchauffé à la créativité,
la variétoche à l’expression artistique, l’ivraie au bon grain, le
copier-coller à l’imaginaire… Rendez-vous dans quelques jours pour
vérifier si Maître Aliboron s’est planté.

En attendant portez vous bien, à demain peut-être et, n’oubliez pas: Indignez vous !