Vous lisez actuellement les articles publié le décembre 12th, 2010

Page 1 de 1

PIPOLERIES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Les
pipoleries de madame Michu.


Connaissez
vous Denis Olivennes
? C’est le patron du Nouvel Obs, un hebdomadaire
qui aurait pu être de gauche. Enfin, c’était le patron car il tire
sa révérence pour rallier l’écurie Lagardère. Il sera le patron
de « Europe 1 », de « Paris Match » et du
« Journal du dimanche ». C’est qu’en 2012 y’a des
élections madame Michu.

Fort à parier qu’il aura tout de même plus
de liberté pour vanter les oeuvres de sa compagne, la belle Inès de
la fressange.


Une
autre patronne
qui est embourbée dans une histoire croquignolesque
c’est la reine Christine. Elle dirige « la voix de la France », l’AEF: audio visuel extérieur Français (RFI-France 24) et se trouve mêlée
à une histoire d’espionnage des cadres de la société digne des
Pieds Nickelés. Déjà que certains se posaient la question du conflit
d’intérets sachant que son compagnon, Bernard Kouchner, avait
résidence au quay d’Orsay… Au fait, le prestataire de services qui a mis en oeuvre le
procédé de piratage des ordinateurs, un certain Thibault de Robert
a longtemps travaillé pour la société BK Conseil, celle
de…Bernard Kouchner. Hé oui, madame Michu, on vit une drôle
d’époque !


Tout
à fait autre chose.

Le 12
décembre, on célèbre (ou pas) Sant Kaourintin. Il fait partie de
la bande des sept saints fondateurs de la Bretagne (version catho).
Si l’on en croit Albert Le Grand, il serait né de ce côté ci de la
Manche et aurait installé très tôt son ermitage non loin de
Plomodiern au pied du Menez-Hom (Finistère). C’est lui qui a inventé
la banque alimentaire car il avait un poisson dont il mangeait chaque
jour un morceau qui repoussait illico.

C’est ainsi qu’il put nourrir
le roi Gradlon et sa cour par ces temps de disette. Pour le
remercier, le roi le fit nommer évêque de Quimper qui depuis se
fait appeler Quimper-Corentin. Quimper, en breton Kemper, qui, chacun le sait signifie confluent, et désigne le lieu où deux rivières se rencontrent avant de rejoindre la mer. Ici l’Odet et le Steir. Mais vous avez en Côtes d’Armor, Quemper-Guézennec où se rejoignent le Trieux et le Leff. D’autres noms de communes sont bâtis sur le même modèle comme Quimperlé, Quemperven… Voila pour la petite histoire.


Bon,
c’est pas tout ça, on cause, on cause mais je dois préparer mon pot
au feu. Je ne veux pas oublier de vous remercier pour votre visite
aux « cénobites tranquilles » qui est comme
l’épicerie-quincaillerie-dépôt de pain de tante Fine, ouvert tous
les jours. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.