POURQUOI ONT-ILS TUE JAURES …

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Amis
du romantisme décadent et  du veau marengo réunis, bonjour !

Nous sommes le 25 de vendémiaire, jour habituellement consacré au boeuf…C’est sans doute la raison qui me pousse à imaginer pour ce soir un filet mignon de porc mitonnement accompagné de cèpes, pieds de mouton et autres chanterelles.

En effet, je
reviens à peine de ma cueillette de champignons, remarquez que je
mets champignons au pluriel car tout de même y-en a un plein panier,
et, si j’ai opté pour le diner, je ne sais pas encore quelle direction va prendre ce 404ème
billet.


En
assistant à toutes ces manifestations et à leur côté « baroud
d’honneur », je repensais à cette magnifique chanson de Brel:
Pourquoi ont-ils tué Jaurès. Je ne résiste pas au désir de
vous en redire quelques lignes:


On ne peut pas dire qu’ils
furent esclaves
De là à dire qu’ils ont vécu
Lorsque l’on
part aussi vaincu
C’est dur de sortir de l’enclave
Et pourtant
l’espoir fleurissait
Dans les rêves qui montaient aux cieux
Des
quelques ceux qui refusaient
De ramper jusqu’à la vieillesse
Oui
notre bon Maître, oui notre Monsieur.

Alors, est-on dans l’impasse,
l’intransigeance Sarkozienne ira t-elle jusqu’au bout, Chérèque va
t-il sortir de son chapeau un de ces compromis dont il a le secret ?
Bien malin qui peut répondre à ces questions aujourd’hui. La
conscience politique de la majorité de nos concitoyens étant à peu
près aussi développée que celle d’un buffet de cuisine, je doute
fort que le bras de fer s’éternise.

Sans doute faudra t-il attendre
les prochaines échéances électorales pour mesurer le rejet que
génère dans l’opinion cette nouvelle caste de dirigeants dont
l’arrogance n’a d’égal que le mépris dans lequel ils tiennent le
petit peuple.

En attendant les lendemains qui
chantent, je m’en vais fricasser mes champignons en fredonnant pour
mes lapins, qui n’en ont cure: Pourquoi ont -ils tué Jaurès ?
Allez, merci de votre visite, portez vous bien et à demain
peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).