Vous lisez actuellement les articles publié le juillet 13th, 2010

Page 1 de 1

<!– @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } –>

Posté par erwandekeramoal dans Non classé



Amis
de l’anarchie illustrée et de la peinture à l’huile réunies,
bonjour !


Le
13 juillet
1949,
naissance de
Clifford
HARPER

à Chiswick (Ouest de Londres). Artiste illustrateur et militant
anarchiste.
Expulsé
de l’école à 13 ans, il est placé à 14 ans et effectue divers
travaux qu’il qualifie lui-même de serviles. Activiste dans les
squatts de Londres durant les années soixante, il devient
progressivement un artiste illustrateur autodidacte engagé qui va
s’imposer par la qualité et la quantité de ses réalisations, qui
vont illustrer la presse radicale alternative et en particulier la
presse anarchiste anglaise et internationale. Il est alors fortement
influencé par les dessinateurs et illustrateurs comme Eric Gill et
Frans Masereel. En 1974, il publie l’anthologie d’affiches et dessins
« Radical Technologie » puis en 1978, le livre « Class
War Comix ». En 1984 est publié « The Education Of Desire »
puis en 1987 « Anarchy, A Grafic Guide », ce qui ne l’empêche
par de poursuivre son militantisme en travaillant à l’organisation
du « Anarchist Bookfair » salon annuel du livre
anarchiste.
Remarqué
pour la qualité de son oeuvre, il va alors travailler pour la presse
nationale et en particulier « The Guardian » et éditera en
2003 une anthologie des dessins parus « Country Diary ». A
citer également « Visions of Poesy – an Anthology of Anarchist
Poetry » édité par Dennis Gould et Freedom Press en 1990.

Une
exposition de ses dessins « Graphic Anarchy » a eu lieu au
Newsroom Gallery de Londres en avril mai 2003. En avril 2006, il est
victime d’une attaque cardiaque et depuis, il se ménage et apparaît
moins souvent en public.

Bon
et bien voilà, ça y est, il pleut…C’est trop tard pour les
tomates de Jean-Yves au sud de la Loire mais ici ça se présente
bien. Le « carré zen » de Keramoal (très apprécié de
nos amis lapins) fournit persil, thym, coriandre, menthe, origan, oseille, ciboulette, romarin… Plus
loin la lavande apporte son petit côté garrigue, les hortensias
nous rappelle qu’on est en Bretagne et je vous fait grâce des
marguerites et autres fougères qui peuplent les talus. Côté Ouest
se sont les dahlias, ancolies et les arums qui cohabitent avec les pivoines
bref, comme dirait Ricet Barrier c’est « toucouleur ».

Allez,
portez vous bien et à demain peut-être.