Vous lisez actuellement les articles publié le mai 11th, 2010

Page 1 de 1

L’ESSAIM DE GLACE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Lena HORNE nous a quitté.

La chanteuse de jazz et actrice Lena Horne est morte. Elle avait 92 ans. Dans les années 1940-1950, elle faisait salle comble à New York et Hollywood, mais n’avait pas le droit de s’asseoir à la même table qu’un client blanc. Elle avait commencé comme danseuse au Cotton Club en 1934, avant de devenir la première actice noire à signer avec la Metro-Goldwyn-Mayer. Elle est devenue célèbre en 1943 dans le rôle de Selina Rogers dans Stormy Weather et l’interprétation de la chanson-titre. Elle s’était rapprochée du mouvement des droits civiques à la fin de la seconde guerre mondiale, ce qui lui avait valu d’être prise pour cible par le maccarthysme. En 1963, elle s’était jointe à la marche de Martin Luther King à Washington. Elle était mariée avec Lennie Hayton, un arrangeur de la MGM. Cette union inter-raciale mettra un frein à sa carrière.

Et après ceux de Léna Horne, voici…



LES SAINTS DE GLACE…

Les saints de glace sont traditionnellement fêtés les 11, 12 et 13 mai de chaque année. D’après les croyances populaires d’Europe du nord et de la mer Méditerranée, saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais sont ainsi implorés par les agriculteurs et mis à contribution pour éviter l’effet sur les cultures d’une baisse de la température qui s’observe à cette période et qui peut amener une période de gel (phénomène de la lune rousse). On observe également des zones de gelées (région Alsace) jusqu’au 25 mai. Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

La plupart des calendriers mentionnent actuellement d’autres saints à souhaiter ces jours-là : Estelle, Achille et Rolande. Le changement date de 1960. L’Église catholique romaine a décidé alors, de « remplacer » les saints associés aux inquiétudes agricoles (réminiscence de paganisme au regard du Vatican) par d’autres saints et saintes qui n’auraient aucun lien avec ces croyances populaires. Mais à quels saints se vouer…J’vous jure !

Cela n’a rien à voir mais, ça me rappelle une dictée qu’adorait nous infliger un instituteur quelque peu sadique: « Cinq pères, sains de corps et d’esprit, et ceints de leur écharpe blanche; portaient sur leur sein le seing du saint père. » J’ai jamais compris pourquoi cela l’amusait…

En attendant le redoux, les boursicoteurs ont retrouvé le sourire, vous allez voir que nos experts vont nous chanter: « tout va très bien Madame la Marquise… », le CAC 40 en rougit de plaisir, nos amis Belges ont retrouvé leur sang froid, les Grecs n’en font pas un drachme, et Nicolas 1er remonte dans les sondages; et comme disait Maïa l’abeille à son cousin qui avait le bourdon: »tout cela laisse l’essaim de glace« , allez, portez vous bien, soyez indulgent envers les humoristes à quatre sous, et à demain peut-être.