Vous lisez actuellement les articles publié le mai 3rd, 2010

Page 1 de 1

SELON QUE VOUS SEREZ…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,


Sacrés maillots.

Selon
que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous
rendront blanc ou noir… C’est dans « les animaux malades de
la peste » de Jean de la Fontaine, crois-je.

L‘actualité
nous offre à nouveau l’occasion de vérifier l’adage. Selon que vous
serez Pasqua ou Juppé ou Ribéry, vous ne serez point traité de la
même manière. C’est Roselyne qui ouvre le bal en déclarant, je
devrais dire en déclamant, que le maillot de l’équipe de France ne
saurait être porté par un individu « mis en examen ».
Et sa secrétaire d’État, la belle Rama Yade d’enfourcher le dada:
Le maillot des bleus, c’est sacré !

Passons
sur le fait que les histoires de fesses des footballeurs français
n’intéressent personne; et rappelons qu’une personne mise en examen
est présumée innocente. Il n’en va pas de même pour Juppé ou
Pasqua qui eux ont été condamnés. Le premier laisse entendre que,
le cas échéant, il pourrait bien briguer la plus haute marche du
podium. Le second, continue de balancer sa silhouette de créateur du
S.A.C. Dans les couloirs du sénat.

Le
maillot de sénateur ou le costume de Président semblent donc bien
moins sacrés aux beaux yeux de Rama Yade que la défroque d’un
joueur de baballe habillé en stroumph. Par ailleurs, je ne me souviens pas avoir
entendu leurs réprobations alors qu’elles participaient au même
gouvernement qu’André Santini mis en examen pour détournement de
fonds publics… 

On
serait tenté de ne voir là que quelques « footaises »
si il ne s’agissait pas, une fois encore, d’un glissement de nos
valeurs républicaines vers on ne sait quelle pipolerie. On est en
droit en effet de voir dans le statut de représentant de la nation
quelque chose de sacré au sens Républicain du terme. Roselyne et
Rama se soucient-elles d’éthique, de morale, voilà qui serait fort
réjouissant dans un sport qui voit la tricherie quasiment
institutionnalisée. A moins que…Il faille sauver le soldat
Domenech qui va devoir affronter l’épreuve de la coupe du monde avec
une équipe dont les bagages seront plus chargés de casseroles que
de teinture d’arnica.

Les
discours sécuritaires de Nicolas 1er sur les valeurs, l’autorité,
auront autant d’effet que cautère sur jambe de bois tant que le
voleur de mobylette sera traité différemment que celui qui salit le
mandat que lui a remis « le peuple souverain ». Dans
notre beau pays aujourd’hui, vous ne pouvez pas conduire une
automobile vêtue d’une burqa, mais, vous pouvez vous conduire en
gougnafier sans attirer les foudres de la justice.

Allez, ne nous prenons pas au sérieux… C’est trop grave ! Merci de votre visite, c’était le 237è billet de ce blog qui sans vous ne serait pas ce qu’il est (poil au nez). Portez vous bien et à demain peut-être.