Vous lisez actuellement les articles publié le mai 2nd, 2010

Page 1 de 1

LES BEAUX DIMANCHES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

 

Ah, les beaux dimanches.

Sans doute vous l’ai-je déjà dit mais, la pédagogie étant l’art de la répétition, je le redis, je n’aime pas les dimanches; même au mois de mai.

Celui-ci n’a pourtant rien d’inhabituel, quand bien même il est placé au lendemain du 1er mai, reconnaissons lui cette qualité, il n’a rien fait pour ça. Non, il est là comme 51 de ses congénères, attendant le lundi qui le délivrera de ses obligations dominicales. La visite à tantine, le rôti de veau petits pois, pour les plus aventureux, l’apéro au bar PMU « le Longchamp », et puis la longue soirée interminable devant Koh lanta quand la finale footballistique n’est pas retransmise.

Pendant ce temps, notre bonne vieille terre continue de tourner sur elle même comme une toupie de quelques milliard d’années lancée dans sa course par les doigts magiques du grand architecte de l’univers. Et il s’en passe des choses sur notre planète:

Même pour se faire cuire un œuf, les grecs vont devoir se serrer la ceinture alors qu’en Louisianne les étatsuniens vont avoir le pétrole gratis. Les Belges continuent à être numéro 1 de la franche rigolade et même les flamingands de nature plutôt austère sont pétés de rire à l’idée d’un divorce à l’italienne d’avec les wallons. Les anglais battent la campagne électorale dans le but de remplacer un bonnet blanc par un blanc bonnet. Notre couple impérial visite Shangaï en compagnie de notre Delon national. Du coté du ministère, la réforme bat en retraite, Brest est quasiment en ligue 1 et Guingamp va sans doute quitter la ligue 2. Dans la catégorie « la vie des grands hommes », l’historien Jad Adams publie un bouquin qui dépoussière la vision que l’on avait du Mahatma Gandhi, suggérant que celui-ci était moins chaste que ses préceptes et qu’il adorait prendre ses bains nu en compagnie de jeunes filles pubères. On ne sait plus vraiment à quel saint se vouer ! Ribéry ne connait pas ses problèmes de conscience réservés aux « grandes âmes », les jeunes filles, lui, il les paye. Quand à nos courageux parlementaires, déchirés face à la misère du peuple, de la précarité, du chômage, de la baisse du pouvoir d’achat, ils vont s’étriper pour ou contre l’interdiction du voile intégral…

Ah, les beaux dimanches sans télés, sans journaux, sans internet, sans les blogs (euh, non !) loin des bruits du monde et de ses vicissitudes. Juste regarder les petits qui jouent au rugby à Kerampuil avant que le champ voisin ne s’emplisse des bruissements des « vieilles charrues » (c’est du vécu sauf que c’était samedi).

Celui de droite là c’est de la graine de champion, il s’appelle Rudy, retenez son nom, il est promis à un bel avenir au royaume d’ovalie.

Allez, je vous abandonne à votre sort. Le PSG a gagné la coupe…Tant pis ! Il pleut (un peu) sur la pointe bretonne (tant mieux), merci de votre visite et, à demain peut-être.