Vous lisez actuellement les articles publié le février 3rd, 2010

Page 1 de 1

«La voix la plus vigoureuse d’Amérique Latine»

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Mercedes Sosa,
la voix de l’Argentine

Oui, bon, d’accord, il fait un temps à donner raison à Jacques Brel, « avec un ciel si gris qu’un canal s’est pendu« ; alors, Si le doute vous assaille, si la mélancolie vous titille, si le spleen vous étreint, et si l’envie de faire votre trou dans l’eau se manifeste, écoutez Mercédes SOSA avant de vous décider. La chanson porte le nom de Balderrama qui est un cours d’eau du Nord Ouest de l’Argentine dans la province de Tucuman d’ou elle est issue.

La chanteuse argentine Mercedes Sosa, l’une des voix les plus célèbres et engagées de l’Amérique latine, est décédée à l’âge de 74 ans au mois d’octobre de l’année dernière, à Buenos Aires au terme d’une longue maladie. «C’était la voix de ceux qui n’avaient pas de voix à l’époque de la dictature (1976-1983)», a déclaré le musicien Victor Heredia, l’un de ses amis et le compositeur de plusieurs de ses chansons. «Elle a porté sa préoccupation pour les droits de l’Homme dans le monde entier», a-t-il estimé.

«La voix la plus vigoureuse d’Amérique Latine»

Mercedes Sosa était le symbole d’un mouvement de renouveau de la musique folklorique, socialement engagé, qui comptait entre autres figures de proue le chanteur argentin Altahualpa Yupanqui, mort à Paris en 1992. Récemment, l’ex- présidente chilienne Michelle Bachelet avait déclaré à propos de la chanteuse : «c’est la voix la plus vigoureuse d’Amérique Latine».

Surnommée «La Negra» en raison de son épaisse chevelure noire, elle a partagé la scène avec des artistes internationaux tels que Luciano Pavarotti, Sting, Joan Baez, Andrea Bocelli, Chico Buarque, Gal Costa ou encore Shakira.

Elle s’est produite dans des lieux prestigieux tels que la Chapelle sixtine au Vatican (1994), le Carnegie Hall de New York (2002) ou encore au Colisée de Rome (2002), lors d’un concert pour la paix, auquel participa notamment Ray Charles. Elle est née le 9 juillet 1935 à Tucuman, dans une famille d’origine indienne vivant dans un quartier modeste et bercée par la culture populaire.

Mais vient bientôt le temps de l’exil pour cette militante. En 1979, elle est arrêtée lors d’un concert à La Plata. Mercedes Sosa n’a plus le droit de chanter et préfère s’installer à Paris puis à Madrid. Elle ne retournera en Argentine qu’en 1982, pour une série de concerts à Buenos Aires.

 

LA GOINFRERIE…

Didier Lombard, vous savez le monsieur qui n’était pas plus ému que ça par le nombre impressionnant de suicides de salariés dans sa boite et qui doit céder sa place de directeur général de France Télécom le 1er mars à Stéphane Richard tout en restant président de l’entreprise, pourrait continuer à toucher malgré tout le même salaire, selon des informations rapportées mardi 2 février par Rue89. Comme l’explique le site, le passage de relais doit encore être officiellement approuvé par le conseil d’administration du 24 février. Didier Lombard devrait donc continuer à toucher le même salaire qu’en 2008, soit un peu plus de 1,65 million d’euros.

Dans une interview accordée lundi 1er février au Figaro, Didier Lombard expliquait qu’« en tant que président de France Télécom jusqu’à juin 2011 (…) je m’attacherai à faire fonctionner le conseil d’administration et me focaliserai sur les grandes orientations » . Un ambassadeur du groupe, rémunéré 1,65 million d’euros par an. Le site rappelle que M. Lombard est également administrateur de Thomson (pour lequel il touche 33 000 euros par an), administrateur de Thales (29 000 euros par an), membre du conseil de surveillance de STMicroelectronics (98 000 euros par an) et membre du conseil de surveillance de Radiall (7 000 euros par an). Soit un total de 1,7 million d’euros par an !!! Au fait, vous allez voter bientôt ?

Allez, vous laissez pas abattre, continuez à rendre visite au « Cénobites tranquilles », déja près de 150 billets postés, portez vous bien et à demain peut-être.