UN DROLE D’OISEAU…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

LE TUEUR ET L’OISEAU.

Quel bonheur hier matin de voir que le froid et la neige avaient aussi amené dans leurs bagages une magnifique bécasse qui en profitait pour faire le tour du propriétaire. Malheureusement, la bécasse me fait immanquablement penser à un triste individu que les vicissitudes professionnelles m’ont obligé à fréquenter et qui a consacré une grande partie de son temps à essayer de pourrir celui des autres. Un chasseur de bécasse… J’imagine que vous l’aviez deviné, je n’aime pas les chasseurs, sauf de jupons, et celui-là représente pour moi tout ce qui est détestable chez cette engeance. Je balançais donc entre le plaisir d’admirer cette merveille de la nature et le souvenir désagréable de ce triste sire. La vie est ainsi faite qu’elle équilibre toujours les choses et nous laisse la responsabilité de faire pencher la balance d’un coté ou de l’autre. Entre le tueur et l’oiseau, je n’ai guère hésité.

GRAND CONCOURS: QUI A DIT ?

« …Si le climat avait été une grande banque, ils l’auraient déjà sauvé. »

  • Mme de Fontenay

  • Domenech

  • Hugo Chavez

Bien sûr il s’agit de Hugo Chavez lors de son intervention à la conférence de Copenhague.

LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE.

Pour ceux qui s’interrogent sur le mystère qui entoure l’ermitage de Keramoal, levons une partie du voile. Voici une vue enneigée de ma paisible retraite. Modeste demeure campagnarde en plein pays d’Iroise, battue par les vents de sud -ouest et à quelques encablures de la cité du Ponant et d’où je vous envoie chaque jour ce billet sans prétention.

La neige s’est maintenant arrêtée de tomber et, devinez quoi…Il pleut ! Néanmoins, comme le dit un refrain d’actualité: Noubliez pas de bien vous couvrir. Portez vous bien et à demain peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).