CHACUN CHEZ SOI…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

J’ai déja eu l’occasion de traiter ici du communautarisme, cette lèpre rampante qui menace les fondations de la république et son ciment la laïcité. La dernière illustration en date nous vient de la région parisienne. Deux équipes  appartenant à la fédération du foot loisirs devaient s’affronter; jusque là rien que de très normal. Oui mais voila, la première, de Créteil, est composée de musulmans pratiquants et la seconde de gays, le Paris-Foot-Gay… Les musulmans invoquant les principes de leur religion et les valeurs de leur club, refusent de rencontrer les homos footballeurs. Ceux-ci (pas folles) en appelle à la fédération et menacent de porter l’affaire devant les tribunaux pour discrimination. Je vous jure, j’invente rien. Et voila que petit à petit les ghettos s’organisent sur la base d’un repli identitaire. Une équipe pour les blancs, une pour les blacks, une piscine pour les femmes voilées, une école pour les scientologues, un bus pour les juifs, un métro pour les arabes, un stade pour les hétéros, un vélodrome pour les homos (oui, elle est pas drôle) Jules FERRY revient, il sont devenu fous!!! Il est pourtant facile d’admettre une fois pour toutes qu’il existe une Res-publica, une chose publique partagée, un espace commun dans lequel on ne manifeste en aucune manière son appartenance, ni chrétien ni musulman, ni juif, simplement citoyens, libres et égaux en droit. Tout le reste est affaire de conscience personnelle et relève exclusivement de la sphère privée. C’est à ce prix seulement que nous pouvons vivre ensemble.

Et voila, je m’énerve, je rouscaille, je morigène, je tempête mais, c’est pas bon pour ce que j’ai. Je vais donc prendre mon petit panier et me rendre, non pas à la chasse aux papillons comme le suggérait Brassens, mais à la cueillette aux champignons. C’est donc en toute zénitude que je vous adresse un chaleureux: A demain peut-être.

Un commentaire

  1. Stéphanie

    991ce77435fb646dbd8d296856fcaa75? « > Tout à fait d’accord, pas mieux. Ce serait si drôle si ce n’était pas si pathétique! (Et Jean Sarkozy, quelle poilade aussi…)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).