A VAINCRE SANS PERIL…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Bon d’accord, les bleus ont gagné mais, ils devront avoir le triomphe modeste car, comme le disait Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, prince de Bénévent: »Les gens modestes ont souvent une bonne raison de l’être ». Tant il est vrai qu’à vaincre sans péril on triomphe sans gloire, une victoire sur les iles Feroë c’est pas non plus l’olympe footballistique. Par ailleurs, cette victoire n’ouvre pas automatiquement les portes de la qualification pour la phase finale de la coupe du monde. En effet, il faudra encore jouer les matches de barrage. On suivra la suite des aventures de notre représentation nationale en novembre.

Allez, tournons ensemble une page littéraire. La rentrée est très pipole et très famille. L’ex madame Besson (le renégat) nous narre les frasques de son mari volage. Le frère de Rachida Dati (mater dolorosa) nous en conte pis que mal. La fifille de BHL (le dandy germano-pratin) se lance à son tour. Mais où sont les écrivains, à moins que ce ne soit les lecteurs qui aient disparu. Il n’est pas trop tard pour attaquer les trois volumes de « Millénium » de Stieg Larson. L’hiver va être long.

Comme le disait Pierre Dac, souvent cité ici, le dimanche est le jour du saigneur c’est pourquoi je mange de la viande rouge…Le Wellington était succulent, le Chateauneuf du Pape divin (ça va de soi) il faut peut-être que j’ouvre une rubrique recettes avec proportions, tour de main, temps de cuisson, et tout et tout. Allez, à demain peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).