Aujourd’hui c’est mercredi

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

…Et le mercredi c’est le jour de SINE-HEBDOSINE-HEBDO, le journal mal élevé. Chaque semaine j’y retrouve les colères de Guy BEDOS, l’intelligence vive de Michel ONFRAY dont je vous recommande la lecture de son traité d’athéologie aux ed. Grasset, l’impertinence de Cristophe ALEVEQUE et la loufoquerie décalée de Jacky BERROYER. Les caricatures iconoclastes de SINE sont toujours aussi réjouissantes. Depuis la dénonciation de la guerre d’Algérie jusqu’à nos jours, SINE n’a jamais changé de camp; contre les flics, les patrons, les curés, il est toujours en première ligne. Son ancien patron, Ph.VAL, aujourd’hui à la tête de France-Inter, aura bien du mal à se revendiquer d’une telle constance. La rumeur dit que Charlie Hebdo aurait perdu la moitié de ses lecteurs avec la création de Siné Hebdo, et bien, je fais partie de ceux là. Chez VAL, l’anti « antisémitisme » était devenu pathologique, on voit où cela l’a conduit !

Hier nous étions le 1er septembre, et donc, si mon estimation est juste, lundi c’était le 31 août. As-tu compris où je voulais t’emmener lecteur anonyme? Voici un indice: « On vit venir sous l’vent à nous… » Bien sûr, il n’y a rien à gagner. Quelle perspicacité, évidemment qu’il s’agit de la chanson « au trente et un du mois d’août » et bien j’ai trouvé, interprétée par Marc OGERET une demi-douzaine de chants de marins dont « adieu cher camarade » et, rareté, « quand la boiteuse va-t-au marché », c’est aux éditions Montmartre FM et c’est une vraie merveille à déguster sans modération. A propos de dégustation, je voudrais signaler à ton inégalable sagacité un Pouilly-Fumé 2006 de chez Edmond FIGEAT propriétaire-récoltantpropriétaire-récoltant à Pouilly-sur-loirePouilly-sur-loire. A trois euros et des poussières la bouteille, c’est un excellent investissement. Allez, à demain peut-être.

Un commentaire

  1. Le Pro

    Pour trouver des chants de marins à foison, je t’envoies sur demande une invitation pour télécharger SPOTIFY, un excellent logiciel dont je te parlerais plus longuement à l’occasion et dont tu te réjouiras des innombrables qualités. Mais il faut être parrainé.
    Quant au pinard, je rentre l’info dans mon nouveau logiciel de gestion de cave sur mon iPhone (Ocellar), merci du tuyau !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).